World Café, pour des débats qui comptent

|
Moyenne : 5 (2 votes)
La sagesse collective pour impliquer et mobiliser
Susanne Barth, mars 2016
Le « World Café » pourrait constituer le format d’atelier idéal. L’organisation de plusieurs cycles de débats avec différents groupes d’employés assure une réflexion ouverte et une action coopérative. Découvrez comment accéder à la sagesse collective.

 

La nature regorge d’exemples témoignant des vertus de la sagesse collective : les essaims ou colonies peuvent accomplir des choses extraordinaires. Les fourmis par exemple, minuscules prises individuellement, font des miracles ensemble. Elles portent de lourdes charges, forment des ponts et trouvent l’itinéraire le plus court pour ramener la nourriture à la fourmilière. Si chaque animal prend ses propres décisions, des décisions collectives sont également prises, assumées par tous. Ils viennent ainsi à bout d’obstacles et surmontent des défis qu’ils ne pourraient pas surmonter seuls. Et ils font tout cela dans le cadre d’un auto-organisation, sans chef officiel pour leur donner des instructions.

Le jeu « Qui veut gagner des millions ? » constitue un autre exemple de ce que signifie la « sagesse de la foule ». Un candidat peut demander l’aide du public, ce qui s’avère un choix sûr, car dans 91 % des cas, la réponse des spectateurs est correcte. Des recherches confirment par ailleurs que l’estimation moyenne d’un grand groupe est presque toujours plus précise que les estimations fournies par la majorité des individus.

Quels enseignements pouvons-nous tirer de ces exemples ? Peut-être pouvons-nous identifier collectivement, au sein de l’entreprise, les réponses à certains de nos défis organisationnels. Peut-être s’agirait-il même là d’un meilleur choix qu’un processus décisionnel descendant venant d’une élite. Pourquoi ne pas exploiter la « sagesse collective » de vos employés pour explorer certains thèmes en profondeur et créer de nouvelles opportunités ?

Les ateliers dits « World Café » vous permettent d’explorer ces opportunités en y posant « des questions importantes » pour l’entreprise et en organisant plusieurs cycles de conversation en différents groupes. Cette méthode facilite efficacement les discussions ouvertes et les échanges permettant d’accéder à
la « sagesse collective » des personnes présentes. Lors de notre session d’hiver à l’Université Krauthammer en janvier, nous l’avons nous-même testé et les 100 personnes présentes ont pu y approfondir notre réflexion autour de « l’engagement des employés ».

Hewlett Packard et Aramco sont deux entreprises parmi bien d’autres qui ont lancé des « World Café » avec de bons résultats. HP a ainsi utilisé ce processus dans le cadre d’une initiative de sécurité à l’échelle de toute l’entreprise en demandant l’opinion de ses employés à propos de questions de sécurité. Le résultat a été impressionnant, avec une diminution de plus de 33 % du taux d’accident dans l’ensemble de l’entreprise. Aramco, la compagnie nationale saoudienne d’hydrocarbures, a commencé à utiliser des événements de ce type au sein de sa division de services opérationnels et d’ingénierie en 2003. D’après elle, l’approche a permis d’offrir à son personnel une meilleure compréhension du lien entre la stratégie d’entreprise et leur rôle.

Comment fonctionne le « World café »?

1. Organisez une pièce comme un café, avec des petites tables rondes de
    quatre personnes. Prévoyez nappes en papier, crayons de couleur et
    rafraîchissements.

2. L’animateur accueille chaleureusement les participants, explique l’objectif
    et le processus et fait en sorte de mettre les participants à l’aise.

3. Chaque cycle de conversation (normalement trois cycles) est introduit par
    une question adaptée à votre contexte et votre objectif.

4. Encouragez tous les participants à écrire, griffonner et dessiner les
    idées clés.
 

5. Une fois le premier cycle de conversation terminé,
une personne reste à table en tant qu’animateur tandis que les autres s’installent à d’autres tables en tant qu’« ambassadeurs ». Ils amènent à leur nouvelle table des idées, thèmes et questions clés.

6. L’animateur de la table accueille les nouveaux-venus et partage les grandes lignes de la conversation précédente. À mesure que le cycle avance, la conversation s’approfondit et les idées, questions et thèmes commencent à présenter des liens et des connexions. À la fin du deuxième cycle, chaque table de la pièce fait l’objet d’une sorte de pollinisation croisée, avec des apports des conversations précédentes.

7. Après trois cycles de conversation, l’ensemble du groupe se rassemble pour partager ses réflexions et idées, capturées sur des tableaux, ou par d’autres moyens, pour rendre la sagesse collective du groupe visible par
                                                                 tous. À ce stade, le Café prend normalement fin.

Le pouvoir des questions : Pour assurer une issue concluante à votre « World café », il est important de formuler des questions percutantes et pertinentes. Elles devraient être ouvertes et susciter la réflexion. Des questions d’appreciative inquiry ou basées sur les points forts constituent un bon point de départ. Durant notre « voyage d’engagement Krauthammer », nous avons évoqué les trois questions suivantes :

1. Pouvez-vous donner un exemple d’un moment dans votre carrière où vous avez contribué à l’engagement
    d’un individu ou d’une équipe ?

2. Quelle est la formule magique de Krauthammer, « les ingrédients » permettant l’engagement des clients et
    des participants ?

3. Quelles convictions personnelles pourriez-vous partager avec tout le monde à propos de la notion de
   «  cœur de l’engagement » ?

L’approche du « World café » permet une réflexion innovante en faisant appel à l’intelligence collective. Il s’agit d’une méthode d’échanges fantastique pour parvenir à un dialogue stratégique et à une action coopérative. Montrer aux employés que leur contribution est nécessaire pour aider à façonner un avenir positif motive à atteindre des objectifs communs. Si vous voulez impliquer et mobiliser vos collaborateurs, qu’ils soient à l’initiative de nouvelles approches pour certains de vos défis, le world café pourrait constituer la bonne façon d’y parvenir.

 

Les images utilisées dans cet article sont tirées du World Café Book.  
Juanita Brown, David Isaacs, The World Café: Shaping our Futures Through Conversations that Matter.
theworldcafe.com

Enquêtes

Qui sommes-nous ? Sommes-nous les mêmes qu’hier ? En quoi sommes-nous différents des autres ? Les questions autour de l’identité d’une organisation deviennent très présentes en cas de difficultés.

Video

See video
Video "Un entretien de recadrage"

Tests interactifs

Le thème de l'identité se réfère à ce que le (la) leader est fondamentalement. La question-clé ici est de savoir dans quelle mesure l'identité d'un(e) leader lui permet ou non de se comporter de manière différente dans différents contextes.

© 2015 Krauthammer International

Privacy statement